Que devez-vous savoir sur le portage salarial ?

Les travailleurs indépendants se tournent de plus en plus vers le portage salarial, cette forme d’emploi qui présente d’intéressants points forts. C’est le statut parfait pour les personnes qui souhaitent profiter d’une autonomie et d’une sécurité financière comme sociale. Depuis quelques années, cette forme d’emploi se développe de manière importante et fait ses preuves dans de nombreuses activités.

Qu’est-ce que le portage salarial et comment fonctionne-t-il ?

Le portage salarial est un rapport contractuel qui relie trois parties, c’est-à-dire, le consultant porté, une société de portage et une entreprise cliente. Cette nouvelle forme d’emploi affiche un intéressant compromis entre indépendance et salariat, ce qui le distingue des autres statuts. Entre les différentes parties, on identifie trois types de contrats : une convention de portage, un contrat de travail et un contrat de mission. Les informations de cette source vous permettront d’en savoir davantage sur ce statut.

A découvrir également : Recrutement dans une banque : Comment cela se déroule ?

Le portage salarial est une forme d’emploi qui concerne les cadres en reconversions, les experts, les retraités et même les diplômés. Dans le fonctionnement, le salarié jouit d’une autonomie pour l’intégralité de ses services rendus à la société cliente. Ensuite, il a la possibilité de signer un contrat de travail avec la société de portage et un contrat de prestation avec le client. Des honoraires sont par la suite fracturés par la société pour l’établissement d’un bulletin salarial, ces derniers correspondent à la mission effectuée.

Avantages économiques du portage salarial

Grâce à une flexibilité opérationnelle optimale apportée aux entreprises, le portage salarial favorise de nombreux bénéfices. En effet, un recrutement des experts en portage permet un ajustement rapide des effectifs en fonction des besoins des entreprises. Ainsi, qu’il s’agisse de projets à court ou à long terme, elles peuvent collaborer avec des indépendants sans être contraintes de les embaucher ou les licencier. 

En parallèle : Les bonnes raisons pour un salarié de passer par une société de portage

Le portage salarial permet aux entreprises de jouir d’avantages financiers importants. Avec l’embauche directe, ces dernières sont responsables des différents coûts liés aux congés, aux assurances, sans oublier les avantages sociaux. Mais, grâce au modèle de portage salarial, toutes ces charges et responsabilités sont transférées à la société de portage. Cela entraine une réduction significative des charges administratives et économiques, puis favorise une meilleure gestion budgétaire.

Par ailleurs, la gestion administrative est simplifiée et n’est plus un fardeau pour les entreprises. Les tâches sont considérablement simplifiées par le portage salarial, qui s’occupe des démarches comptables et administratives. De la gestion des contrats au recouvrement des paiements, passant par la facturation des clients, la société de portage s’occupe de tout.

Le portage salarial vs le régime d’auto-entrepreneur

Si vous optez pour le régime d’auto-entrepreneur, sachez que pour ce statut, le chiffre d’affaires annuel est plafonné. Pour les prestations de services, on identifie une limite de 33 100 euros de chiffre d’affaires en 2017. Au cas où ce seuil est dépassé, l’auto-entrepreneur risque la perte des privilèges liés à son statut. Même si le montant du plafond a l’air important, sachez tout de même que vous pouvez l’attendre plus vite que vous le pensez. 

Opter pour ce statut, c’est donc faire attention et surveiller cette limite. Cependant, en portage salarial, ce plafond n’existe pas, vous avez une large marge en ce qui concerne le chiffre d’affaires. Par ailleurs, le salarié porté peut récupérer la TVA sur les investissements et les frais. Un privilège auquel l’auto-entrepreneur n’a pas droit.